Attention, produits structurés !

 

Produits d’épargne complexes…

Trop alambiqués, trop risqués…

Les produits d’épargne complexes sont dans le collimateur des deux superviseurs des marchés, l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP).

 

Ces produits sont présents dans près d’un quart des contrats d’assurance-vie, sans que les souscripteurs soient toujours bien conscients du danger.

 

A défaut de pouvoir interdire les produits d’épargne complexes, il faudrait qu’ils ne tombent plus dans les mains des non-initiés.

Les professionnels ont déjà parfois du mal à en saisir toutes les subtilités, alors comment voulez-vous qu’un consommateur lambda ait conscience des risques qu’il prend ?