DOUBL'Ô...

 

L’Ecureuil Epinglé pour publicité mensongère...

 

Des milliers de clients de la Caisse d’Epargne, estimant avoir été trompés par leur banque sur un placement moins rentable que prévu, ont reçu le soutien de la Direction des Fraudes (DGCCRF), qui a épinglé l’Ecureuil pour « publicité trompeuse ».

 

La DGCCRF a également transmis le dossier au Parquet de Paris.

 

En 2001, la banque a commercialisé un nouveau produit de placement « DOUBL’Ô », permettant un doublement du capital en six ans. 240.000 clients, ayant reçu une plaquette publicitaire de ce produit, avaient choisi d’y investir des économies.

 

En 2007, lorsque le placement est arrivé à terme, ils ont alors découvert qu’ils n’avaient pas doublé leur capital mais tout juste récupéré leur mise.

 

Pour sa défense, la banque affirme que les conditions du marché n’avaient pas permis le doublement du capital, que c’était une simple possibilité et non pas une certitude.

 

 

De notre côté, nous avons obtenu la complète indemnisation de nos adhérents concernés par l’offre dolosive intitulée « DOUBL’Ô ».